La Cité des Sciences et de l'Industrie, dans le XIXè arrondissementde Paris, propose depuis mai 2002, une exposition sur : « L'Hommeet les gènes ». Pour laconcevoir, le musée a fait appel au généticien Axel Kahn,spécialiste en biochimie et chercheur à l'Institut National de laSanté Et de la Recherche Médical(INSERM). Son objectif dans cetteexposition est de montrer les mécanismes de l'évolution et enparticulier celui de l'homme.

A la découverte du corps humain

Cette exposition permanente est divisée en quatre parties. Dans unpremier temps, le visiteur est invité à découvrir l'histoire del'évolution et de la vie. Il sera alors prêt à plonger dansl'exploration des gènes humains pour comprendre leur rôle. Ensuite,il pourra étudier le génome, c'est-à-dire l'ensemble deschromosomes chez une personne. Pour terminer ce voyage génétique,le visiteur rentrera au cœur du débat actuel sur la recherche.Voulez-vous participer à un futur débat citoyen ? Alors, venezdonner votre point de vue sur les tests génétiques !

Savez-vous lire les gènes?

A la fin de la deuxième partie de l'exposition, le visiteur estconvié à explorer et à décrypter le rôle des gènes grâce à unoutil de médiation : « le photomaton de l'expressiongénétique et culturelle ». A la fois ludique etpédagogique, les petits comme les grands se prêtent volontiers aujeu.

Crédits : L.P

Il ne s'agit pas d'un simple photomaton classique. Celui-ci estcontrôlé par un ordinateur tandis qu'une imprimante et plusieursécrans lui sont rattachés. Quand le visiteur met en marche lamachine à l'aide d'une souris, une voix lui explique le rôle desgènes : chaque individu est unique, personne n'a lemême patrimoine génétique, la même vie ou le mêmeenvironnement culturel. Le but de cette machine consiste àphotographier une partie du visage de l'utilisateur(ses yeux, satête, son nez...) afin que le défilé de la diversité débute.

Après ce tirage de portrait, la voix lui demande de sélectionnerson groupe sanguin(A, B ou O), pour lui expliquer qu'il y a deuxsortes de gènes transmis : des gènes visibles et invisibles,ce qui rend l'individu unique alors qu'il y a juste 0,1% dedifférence entre chaque individu. Subtile la nature ! Rien n'estdéfinitif dans nos gènes car ils peuvent être modifiés par notreculture, notre environnement, notre histoire personnelle ou encorenos passions.

Derrière le photomaton, plusieurs écrans montrent les différentesphotographies prises par les visiteurs mais seulement dans un ordreprécis. Chaque photographie est alignée en fonction du même groupesanguin des visiteurs.

Crédits : L.P

En résumé, l'utilisation de cet outil de médiation est assezsimple même pour les enfants. Les explications fournies sontexplicites. Le choix de cet outil est d'offrir à tous unecompréhension assez simple du rôle des gènes, une matière assezcomplexe. Le visiteur peut même repartir avec sa photographie et unrésumé qu'il peut imprimer à la fin de cette expériencegénétique.

Ludivine Perard

Plus d'infos : Cité des Sciences et de l'IndustrieL'exposition : L'Homme et les gènes