2017-2016 Promotion Germaine Dulac

Image test

Née à Amiens en 1882, Germaine Dulac est une réalisatrice, productrice et scénariste, figure de premier plan dans l'histoire du cinéma. Comme l'année du master MEM est placée sous le signe de l'image et de la réalisation, cette personnalité est des plus propices. 
Sa vie professionnelle commence en 1906 au journal féministe La Française où, jusqu'en 1913, « elle rédige principalement des portraits de femmes et des critiques de théâtre ». Elle écrit également quelques pièces de théâtre.


Elle compose La Mort du Soleil (1921),  La Souriante Madame Beudet (1923), critique de la vie conjugale petite-bourgeoise ou, en termes modernes, de « l'incommunicabilité du couple ». Après 1924, elle milite aussi avec ardeur pour répandre l'amour du cinéma et contribue à développer les ciné-clubs. Plus tard, elle rejoint la « seconde avant-garde », avec La Coquille et le Clergyman (1928) (d'après Antonin Artaud), puis elle réalise des symphonies d'images, alliées à la musique, avec Disque 927 (1927) (d'après Chopin) ou Thèmes et Variations (1928).
 (Fiche Wikipédia).

Composent la promotion : Caroline Biondo, Charlotte Daban, Juliette Deschodt, Nil Didier, Célia Domaine, Mathilde Esquer, Heloise Ferrand, Amandine Gilles, Salambo Goudal, Juliette Gouesnard, Samantha Grass, Sarah Hatziraptis, Aenora Le Belleguic, Eglantine Lelong, Claire Linder, Véronique Marta, Luana Medeiros, Jérôme Politi, Hélène Prigent, Tiphaine Rin, Camille Roussel, Lara Zambonelli.