La Chartreuse de Douai est un musée de beaux-arts municipal. Nous pouvons y accéder en franchissant un portillon et un petit parc recouvert de gravier blanc et de végétaux variés. Là nous découvrons une architecture très authentique qui nous invite à entrer dans ce bâtiment, ou plutôt monument. L'architecture est une partie prenante de ce lieu attrayant. Une des caractéristiques de ce musée est qu'il est installé dans un ancien couvent. Les noms des salles ont d'ailleurs été conservés tels quels : le petit cloître, le réfectoire, la sallecapitulaire, et la chapelle.

Ce musée possède une large collection de peintures, sculptures, orfèvrerie et objets d'arts. Il s'inscrit dans un scénario chronologique, entre néo-classicisme et réalisme et parcourt diverses contrées.

Il prend en compte l'accessibilité tarifaire : le tarif réduit est de seulement 2,30 euros et le plein tarif est de 4,60 euros. Ceci est plutôt rare et permet d'attirer davantage le public ! Puis, pour chaque personne, des visites guidées gratuites sont organisées chaque premier dimanche du mois, ce qui permet au public d'appréhender les collections sous divers angles. 

Une architecture incontournable

© http://www.musenor.com/Les-Musees/Douai-Musee-de-la-Chartreuse 

            L'équipe de médiateurs, qui sontconférenciers ou plasticiens, est composée de six salariés très investisdirigés par une chargée des publics ancienne infirmière anesthésiste ! Ce quiest plutôt atypique ! Les médiateurs créent des contenus, des activités et desvisites à destination du public scolaire et adulte et également à destinationdu public handicapé, hospitalier et pénitentiaire. Chaque personne est prise enconsidération et trouve sa place au sein de cet espace culturel.

 De nombreux musées se cantonnent souvent à desactions culturelles envers les scolaires et les groupes d'adultes. Ici le muséesaisit l’idée de démocratisation culturelle tout en l’élargissant. Il valoriseses collections en les proposant à une palette de publics très large. Malgrédes périodes difficiles et un budget qui est plus faible que celui de grandsmusées nationaux, le musée est fort de propositions très attractives enverschacun.

Le musée propose sesactivités à de nombreux acteurs tels que les associations, les comités d'entreprises,les centres sociaux et les centres de formation, les centres hospitaliers etles maisons d'arrêt. Il souhaite toucher un public vaste et créer despartenariats forts avec ces institutions. Les projets proposés sont d'ailleursadaptés selon la demande de ces lieux.

            Le public peut suivre desvisites-conférences pour découvrir l'exposition temporaire et l'expositionpermanente, à travers des thèmes variés ce qui permet au public de comprendredivers points de vue et aux médiateurs de varier leurs visites quotidiennes. Certainesvisites se déroulent en langue des signes. Le public peut suivre des activitésmais aussi en devenir l'acteur ! Les personnes qui ont subi des séjoursdifficiles en hôpital psychiatrique peuvent voir leurs œuvres, créées durantl'année avec les médiateurs, exposées au sein du musée à côté des œuvresd'artistes renommés et cités. Une exception ! L’art ici est une thérapie à partentière. Autre action menée : les détenus peuvent participer à uneexposition au sein des prisons et présenter leurs œuvres aux autresdétenus.

Le cloître : lieu d'expression des publicsCrédits : Lilia Khadri 

Les projets à destination du public handicapésont à long terme, sur l'année, ce qui permet de mieux s'approprier lescollections et de créer un lien fort avec l'art et le lieu.

Pour les malvoyantsle musée a créé le musée au bout des doigts en s'appuyant sur lepatrimoine architectural du lieu qui est intéressant à explorer. Pour cela unemaquette tactile a été créée, elle comprend la distribution des salles maisaussi les époques de construction. De nombreux musées implantés dans ce type delieu patrimonial pourraient s'inspirer de ce dispositif. De plus les personnesmalvoyantes peuvent tout de même découvrir des œuvres du musée, durant desvisites au sein desquelles le médiateur présente une collection d'œuvres qu'ila choisi, à travers des tables d'orientation accompagnées de commentaires audioet des équipements en braille.

Le public ensituation de handicap mental est confronté lors d'évènements aux notions detemps, corps ou encore beauté.

De plus, ce muséed'arts visuels propose des activités qui touchent d'autres arts tels que lesarts du spectacle vivant. Notamment, au sein de la chapelle des sculptures,ornée par une lumière et un calme quasi-religieux, des performances contemporainessont proposées, le public peut y participer. C'est une opportunité sympathiquede pouvoir contribuer à une expérience de ce type, dans un tel environnement.Certains concerts sont proposés durant les beaux jours. Pour le public de latranche d'âge 4-12 ans le musée suggère aussi l'art de l'écrit, à travers lesateliers contes, et  les arts plastiquesà travers différents ateliers. 

 La chapelle du musée Crédits : Lilia Khadri

  

Ce que chaque visiteur peut retenir de sa visite au sein de laChartreuse est l’architecture remarquable, la collection très variée et mise envaleur, et un musée compréhensible par tous !

Lilia Khadri 

En savoir plus : 

- http://www.museedelachartreuse.fr/

 

# Musée pour tous

# Beaux-Arts

# Région des musées