Médiations singulières

Accrochage numéro 11

Depuis 2008, le Musée des Beaux-arts de La Rochelle a mis en place une politique d'accrochages participatifs. Renouvelé chaque année, le commissariat d'exposition est confié à des citoyens rochelais (dont l’équipe de rugby du stade rochelais, les femmes du quartier de Mireuil, un groupe de détenus de la centrale de Saint-Martin de Ré, des personnes déficientes visuelles), pour proposer au public une sélection d’œuvres de la collection autour d'une thématique préalablement définie. 

La 11ème édition de l’opération Accrochage a été confiée à vingt-trois élèves de 1ère en baccalauréat technologique du lycée hôtelier de La Rochelle avec leur professeur de français Dominique Terrier, et la documentaliste de l’établissement et Florence Michaud. Ils vous invitent à découvrir l'exposition qu'ils ont intitulée "Accrochage n°11 - Le Palais des sens" à partir du 18 septembre 2017 jusqu'au 30 juin 2018. A l'heure où la question du participatif dans les musées est au cœur des débats, nous faisons le point avec Annick Notter, directrice du Musée des Beaux-arts.

Pour aller plus loin:

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Mathilde Esquer

#accrochageparticipatif

#cinqsens

#médiationsingulière

Dialogues photographiques en Asie

L'atelier "Concordances et jeux visuels" invite les visiteurs du musée Guimet de Paris, à aiguiser leur regard sur les oeuvres de la collection permanente du musée national des arts asiatiques (MNAAG). 

La photographe Nadia Prete accompagne les participant(e)s de cet atelier grand public dans cette balade photographique. En binôme, chacun(e) parcourt le musée, découvre les formes et les détails : une démarche favorisant un nouveau dialogue visuel.

En savoir plus :

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube.

Jérôme Politi (réalisation vidéo)

Hélène Prigent (article)

29 mars 2017

#jeux

#Asie

#baladeartistique

La Grande Guerre se rapproche de vous

Le musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux propose des web-visites qui permettent à un public, notamment étranger, de bénéficier d’une visite au sein des collections permanentes sans avoir à se déplacer. 

Il existe actuellement trois variantes de web-visites au sein de ce musée, toutes accessibles via un logiciel de visio-conférence et accompagnées d’un médiateur. Les web-visites sont différentes de par leur médium qui varie de la tablette au robot télécommandé, mais également par l’expérience de visite, à la fois pour le public mais également pour le médiateur.

Pour en savoir plus :

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Samantha Graas

31 juillet 2017

#histoire #mediation#robot

Les chefs au musée, Benoît Majorel du restaurant "Le Goût des Autres" à Caen, autour du beurre

Un chef qui cuisine des préparations à pour faire découvrir le beurre aux visiteurs gourmands ? C'était au Musée de Normandie, à Caen dans le cadre de l'exposition A table !en coproduction avec le Musée de Vire.

Pour revivre l'expérience en image, c'est par ici :

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube.

En savoir plus : http://musee-de-normandie.caen.fr/ http://www.legoutdesautrescaen.fr/legoutdesautres-2/ http://museedevire.blogspot.fr/

A. Le Belleguic-Chassagne#Gourmandise#Cuisine#Chef

Médiation détonante à la Piscine de Roubaix

Dans la série des médiations singulières, Caroline et Juliette vous proposent une rencontre détonante avec un guide-animateur peu commun à La Piscine de Roubaix, Julien Ravelomanantsoa. 

Regards et non-regards, écoute, odeurs, ressenti, plaisir, jeu, gestes…, quelques ingrédients pour une médiation peu conventionnelle mais sensationnelle !

Pour aller plus loin:

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Caroline Biondo et Juliette Gouesnard

#médiationsensorielle

#animation

#médiationsinguliere

MuMaBoX

Au Musée André Malraux du Havre (76), le cinéma expérimental a trouvé une place de choix grâce à une programmation orchestrée par un passionné. L'occasion de découvrir des artistes, des techniques parfois déroutants.

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulièressur youtube

En savoir plus :

https://www.facebook.com/MuMaBoX.Le.Havre/?ref=br_rs

http://www.muma-lehavre.fr/

A. Le Belleguic-Chassagne 

#Cinéma ArtVidéo 

#CinémaExpérimental

Museum Live #5 au Centre Pompidou

Au Centre Pompidou, le groupe Art Session, constitué de jeunes entre 18 et 25 ans propose régulièrement des soirées événementielles.

A l'occasion du Museum Live #5, L'Art de Muser est parti à la rencontre de ces bénévoles et de Florence Morat, chargée de programmation, qui les accompagne.

Pour en savoir plus : 

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Aénora Le Belleguic-Chassagne

#CentrePompidou

#ArtSession

#Live

Opération Wikimuseum au Palais des Beaux-Arts de Lille

Le rayonnement des collections des institutions muséales, se joue désormais dans le partage et dans les actions participatives en ligne. Le Palais des Beaux-Arts de Lille a lancé fin 2016, l'action Wikimuseum pour inciter les visiteurs à publier leurs documents personnels liés au musée (photos, dessins, écrits...). Sur la plateforme collaborative Wikimuseum, les documents sont mis en ligne par le grand public. Des "wikipermanences" organisées dans le musée aident les néophytes à se lancer dans le partage de documents parfois précieux ou insolites. 

En savoir plus : • Lancement de la collecte de photos en ligne par le Palais des Beaux-Arts de Lille  • Projet Wikimuseum sur le portail de Wikipedia • Exemple de document numérisé : Charles Patelle-Bluttel, "L'Ecole hollandaise de Lille"

Hélène Prigent

16 mars 2017

#collecte

#numérique

#collaboratif

Performance théâtrale pour découvrir l'art brut

La première chose que je remarque, ce sont ses pantoufles. Sous un costume noir très élégant et professionnel, le médiateur qui nous accueille à la Collection de l’Art Brut de Lausanne avec un regard qui brille d'intelligence, porte des pantoufles. D’accord, je pense en réprimant un sourire, ça doit être un exemple de la fameuse philosophie “take it easy” à la Suisse.

La visite démarre, et j’ai une deuxième surprise. Pas de contextualisation historique ou de digression artistique, pas de diligente pérégrination d’une œuvre à l’autre. Dès les premiers mots, il est clair que cette visite ne va rien avoir d’ordinaire ou de banal.

          

Ce jeune homme nous emporte tous (la dizaine très hétérogène de personnes qui constitue notre groupe), avec sa voix et son enthousiasme. Comme un moderne jongleur, il bouge frénétiquement d’un tableau à une sculpture, nous obligeant parfois presque à lui courir après pour ne pas perdre le fil du récit. Il parle des auteurs comme s’ils étaient des amis (le terme artistes est très controversé dans le milieu de l’art brut). Il les appelle par leurs prénoms, souvent avec une expression rêveuse ou amusée, comme s’il était en train d’évoquer des souvenirs partagés.

C’est comme cela, avec une grande douceur, qu’il nous raconte par exemple l’histoire d'Aloïse, de sa naissance en 1886, de son métier de couturière et de ses rêves de devenir cantatrice. Nous apprenons et presque vivons avec elle une passion autant brûlante qu’imaginaire pour l’empereur allemand Guillaume II et nous frissonnons en découvrant  son enfermement dans un asile en 1918, suite à la manifestation d’une exaltation religieuse jugée pathologique. Pourtant ses dessins ne reflètent ni tristesse ni colère, ils sont des instantanées pris dans un univers parallèle de contes et d’amour où le rouge et les fleurs dominent le paysage.

A ce point, notre guide fait une pause et nous fait un signe de conspirateur. En se levant sur la pointe des pieds il atteint une enveloppe qui était posée au-dessus d’un tableau et il nous chuchote : “Une lettre d’Aloïse !”. Il invite alors un des visiteurs, une dame très émue, à la lire à voix haute pour tous. Pendant quelques minutes, nous pourrions ressembler à un groupe de fidèles qui se réunissent en silence dans un lieu sacré, tant la lettre et la voix qui l’accompagnent sont touchantes.

Cette première étape n’est qu’un avant-goût de l’incroyable visite qui nous est proposée. Un voyage de 45 minutes farfelu et un peu fébrile, constellé des personnages fascinants et enrichi d’éléments purement théâtraux : notre surprenant médiateur qui converse aimablement avec une chaise vide pour reproduire l’interview originale avec un des auteurs, ou une canne à pêche abandonné au dernier étage du musée par un des personnages (fictifs) de la narration.

Une fois la visite terminée, les chanceux participants n’ont pas seulement été sensibilisés à l’art brut et beaucoup appris sur plusieurs de ses représentants, mais ils auront vécu une expérience rare et, c’est le cas de le dire, magique.

Les créateurs de cette médiation sont Nicolas (metteur en scène) et Romain (acteur), futurs diplômés de la Manufacture de Lausanne (prestigieuse école de théâtre et danse). Ils ont été sollicités par La Collection de l’Art brut en occasion de la Nuit des Musées et ils ont imaginé cette déambulation extravagante. Le musée souhaitait présenter une médiation originale et n’a pas été déçu : le succès que cette médiation a rencontré est tel qu’aujourd’hui elle est insérée dans la programmation du musée. Croiser le spectacle vivant et les visites guidées n’est pas une expérience inédite dans le monde muséale, mais il est rare qu’une telle liberté soit accordée aux artistes de la part de l’institution accueillante. Nicolas et Romain travaillent pour l’imaginaire et parfois ont demandé des dérogations à l’exactitude “scientifique” : comme tromper les visiteurs en décrivant un tableau devant un autre, le cauchemar de tous les conservateurs !

Les visites de Monsieur Jean capturent et séduisent, guident dans un royaume enchanté et solennel. Seul avertissement, même si Nicolas vous quittera sans que vous ayez le temps de prendre congé des fantômes qu’il aura évoqués sous vos yeux, ils risquent de vous suivre pendant quelques temps.

Par rapport à d’autres médiations de comédiens dans un espace muséal, pourquoi est-ce plus pertinent et réussi dans ce cas ?

Lara Zambonelli

#incroyablevisite
#artbrut
#lausanne


En savoir plus :

  • Collection de l’art brut de Lausanne

http://www.artbrut.ch/fr/21070/collection-art-brut-lausanne

  • Les visites de Monsieur Jean

http://www.manufacture.ch/fr/2109/Les-visites-de-Monsieur-Jean 

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Qu’est ce qui se cache sur le toit du forum des Sciences ?

Les visiteurs sont invités à faire de nombreuses découvertes au forum départemental des Sciences, mais le plus grand mystère reste ce quise cache sur le toit !

Indices

  • Il faut porter un costume spécial
  • Elles font « bzzz »
  • Et produisent du miel

Et oui, dans le cadre de ses actions pour l’éco-responsabilité, le forum a installé des ruches sur le toit.

Lien :https://youtu.be/0JOMjXGtIf0

Pour en savoir plus :

http://www.forumdepartementaldessciences.fr/

https://www.rustica.fr/articles-jardin/installer-ruche-toute-securite,3094.html

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/la-disparition-des-abeilles-pourrait-causer-des-millions-de-morts_18453

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulièressuryoutube

Eglantine Lelong

#Sciences

#Ruche 

#Environnement

Six lycéens (em)portés dans les collections

Des idées ? Un smartphone ? L'envie de passer du temps dans un musée ? Ce concours national est peut-être fait pour vous... Musées(em)portables fédère de nombreux participants dans les Hauts-de-France chaque année. Une démarche activement soutenue par le Master Expographie-Muséographie à l'Université d'Artois.

Juliette Gouesnard et Camille Roussel-Bulteel, étudiantes de ce Master 2, ont accompagné plusieurs jeunes dans leur découverte d'un musée. Ces lycéens ont ainsi pu mener leur projet jusqu'à la réalisation de leur film et leur participation au concours. 

La série vidéo "Médiation au musée" témoigne de cette expérience :

  • Deux lycéens et leur professeur au musée d'histoire naturelle de Lille
  • Quatre lycéennes et un portable au musée de la Chartreuse de Douai

La prochaine édition de Musées (em)portables sera lancée le 1er juillet 2017 pour une remise des prix en janvier 2018 : infos et formulaire d'inscription.

En savoir plus :

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube

Juliette Gouesnard (réalisation vidéo)Camille Roussel-Bulteel (réalisation vidéo)

Hélène Prigent (article)

10 mai 2017

#concours

#smarphone

#création

Visite déguidée au Musée national de l'histoire de l'immigration

Vous en avez assez des visites guidées classiques durant lesquelles vous relâchez votre écoute au bout de la première demi-heure ? Préférez les visites déguidées de Bertrand Bossard : rire, découvertes et variation des postures des visites. C'est insolite et intelligent.

Aénora Le Belleguic

#visiteguidée

#théâtre

#médiation

Pour en savoir plus:

http://bertrand-bossard.com/

http://www.histoire-immigration.fr/

Retrouvez l'intégralité des vidéos de la série "Médiations singulières" sur youtube