Au cœur de la vallée du Serein, dans un paysage de haies bocagères et de paisibles prairies bourguignonnes, niché dans un très beau village – un des « Plus beaux villages de France » selon le panneau qui le signale au touriste de passage – existe un petit musée aux collections foisonnantes. Ce musée, c’est le Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers-sur-Serein.


Enseigne du musée
- C.P : P.W

Noyers-sur-serein, commune de l’Yonne de 675 habitants, est un village médiéval, particulièrement charmant et préservé des constructions les plus modernes. Une fois qu’on y est arrivé, ne reste qu’à suivre les panneaux disséminés au fil des ruelles pour trouver le chemin du musée.Musée de France, géré par la municipalité, il a été fondé en 1873 et expose dans un espace de 1500m2 des collections artistiques aussi riches que différentes : de l’art naïf, de l’art brut, de l’art populaire. Sur trois étages, le musée fait découvrir au public de bien curieuses collections : des tableaux, évidemment, mais pas seulement.  Et oui, tous les supports d’expression artistiques sont mis à l’honneur :estampes, gravures, ex-voto, boites métalliques, jouets, moulages, médaillons,statuts…

Mais c’est quoi l’art naïf, brut, etpopulaire ? Malheureusement, le musée ne le dit pas clairement. Le visiteur estdonc mis en face de collections très hétéroclites, tant sur la typologie desœuvres présentes, que sur leurs qualités formelles, ou encore sur les sujetsqui sont représentés. Pour quelle raison ces œuvres ont-elles été mises lesunes avec les autres, dans un seul et unique musée ?

Objets religieux des quatre coins du monde. C.P : P.W

De multiples donateurs et artistes, aussibien anonymes que plus connus (Camille Bombois, Yvon Taillandier, HokusaïKatsushika…) partagent un espace de dialogue qui les rassemble. On saisit demanière tacite ce qui lie toutes ces œuvres : le trait – simple -, les couleurs– extrêmement vives –, les sujets – des scènes de la vie quotidienne, du monderural, du folklore local – les perspectives et les échelles – absentes -  et une grande part d’innocence et de fraîcheur qui ravit un regard formaté par les représentations plus classiques. Un livret remis à l’accueil explique laprovenance des collections, les donations. Par conséquent, le visiteur doit enpermanence se rapporter à ce livret, ce qui complique un peu la tâche.

En somme, c’est en sollicitant l’ambianceun peu « archaïque » du cabinet de curiosité que l’on apprécie vraiment cemusée aux objets les plus fantaisistes. Chacun renferme une histoire, unvoyage, une part d’exotisme, de beauté «étrange», que l’on ne voit jamais dansles musées de beaux-arts.

Vue du rez-de-chaussée. C.P : P.W

Pauline WittmannEn savoir plus :

- Le musée est ouvert :

 du 1er octobre au 31 mai, lesweek-ends, jours fériés et vacances scolaires de 14H30 à 18H

Juin et Septembre tous les jours saufle mardi de 11H à 12H30 et de 14H à 18H

Juillet et Aout tous les jours sauf lemardi de 10H à 18H30

Fermeture hebdomadaire : lemardi

Fermeture annuelle : Janvier- Page web du musée sur le site de la ville  #Noyers-sur-Serein#artnaïf #muséedeFrance