Depuis juin 2013, le Musée de lamusique de Paris propose à tous ses visiteurs en visite libre un nouveauparcours d'exploration des instruments de la collection permanente par uneapproche multi sensorielle. Le Parcours « Touchez la musique ! » (TLM)s'inscrit dans une démarche de mixité et d'accessibilité en offrant auxpersonnes valides et à tous les visiteurs en situation de handicap, des moyensde médiation adaptés. Inscrit dans la continuité d'un premier projet mis enplace en 2009, le parcours TLM est spécifiquement dédié au public déficientvisuel avec des plans et dessins en relief tactiles.

A vos sens !

Module de la viole

Crédits : A.D

Après avoir écouté via votreaudioguide une introduction présentant le parcours, débutez votre circuit parle module sur la viole à l'étage Le XVIIe siècle : la naissancede l'opéra. Chaque module est construit sur le même modèle. L'instrumentest fixé en « position de jeu » sur la gauche, pincez les cordes de laviole. Au centre, regardez des visuels d'un musicien jouant del'instrument et touchez à droite des échantillons de bois (ébène etépicéa), du colophane, du crin de cheval, à l'emplacement dédié aux expériences.Par ailleurs vous pouvez regarder un film de quatre minutes sur un écranencastré dans le module, décrivant le mode d'utilisation des dispositifs,apportant des éléments d'information complémentaires et montrant un musicienjouant l’instrument.

Prêts pour l'égal accès de tous à laculture

Extrait du film pédagogique du module de l'orgue

© Citéde la musique

Poursuivezjusqu'à l'étage Le XVIIIe siècle : La musique des Lumières,vous arriverez au module de l'orgue. Ici l'espace interactif implique uneactivité d'écoute, le visiteur mal entendant peut brancher une bouclemagnétique portative permettant d'amplifier le son. Le plateau estrétroéclairé en braille et en relief. Par ailleurs, l'écran estparticulièrement accessible aux publics sourds et aux personnes en situation dehandicap mental, le film est en Langue des Signes Française (LSF), est sous-titréet l'audioguide fournit de l'audiodescription (voix-off).

Module de la trompette

Crédits :  A.D

Ensuite, montez quelques marches ouprenez l'ascenseur, vous arriverez à l'étage Le XIXe siècle :l'Europe Romantique. L'occasion de voir et/ou de sentir des circuitsd’air vibrants en fonction des pistons de la trompette exposée que vous aurezactivés. Vous remarquerez aussi que tous les modules sont constitués d'une plancherétro-éclairée. Cette innovation permet d’apporter une meilleure diffusionde la lumière essentielle au public déficient visuel.

La découverte de quelquesinstruments dans un parcours tel que celui-ci correspond à un moyen de répondreà la loi de 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, laparticipation et la citoyenneté des personnes handicapées ». En effet, celle-ciprévoit, outre que les institutions publiques soient accessibles physiquement àtous, que les contenus des expositions le soient également. Les musées quelsqu'ils soient (d'histoire, de sciences, d'archéologie, de Beaux-arts) sontaujourd'hui de plus en plus nombreux à proposer des plans tactiles, textes enbraille, audioguides avec audiodescriptions, etc. ; qui sont autant dedispositifs à utiliser en visite autonome. Cependant il reste du chemin àparcourir, les dispositifs sont encore épars et tous les handicaps ne sont paspris en compte au sein d'un même espace. En testant le parcours vous pourrezremarquer la spécificité de celui-ci, qui réside dans la combinaison de diversdispositifs faisant appel à vos sens tout en étant adaptés à plusieurshandicaps, pour être accessible à tout un chacun. 

Partez explorer la conceptionconcertée et innovante du parcours!

Module du theremin

© Citéde la musique

Poursuivez votre visite jusqu'à l'espace Le XXe siècle : l'accélération de l'histoire et jouez à l'un des plus anciens instruments de musique électronique : le theremin.

En donnant la possibilité à tous de « toucher la musique » par la mise à disposition d'instruments, d'objets à manipuler, le musée engage nécessairement un budget important. Compte-tenu des outils technologiques indispensables à la réussite du parcours, des partenaires financiers se sont associés au projet ; la Fondation Orange, le Fonds Handicap et Société.

Les films sur écrans encastrés dansla table des modules ont été réalisés grâce au mécénat exclusif de la FondationFrance Télévisions.

Par ailleurs la mise en place duparcours a nécessité des compétences variées. En effet, des exigences en termesde contenus (adaptés aux familles) mais aussi d'esthétisme(graphisme confié à Aurélie Pallard) combinées à une ergonomie adaptéeaux personnes handicapées ont été prescrites lors de la conception. De plus,des matériaux résistants et durables ont été privilégiés. Unecollaboration avec des personnes handicapées a bien évidemment été prévue lorsde l'évaluation formative ainsi que pendant celle de remédiation.

C'est gagné ! Comment s'améliorer ?

Pour terminer votreparcours jouez de la sanza - instrument prenant la forme d'une petite boîterectangulaire servant de caisse de résonance et muni d'un clavier de lamellesmétalliques - à l'étage Les musiques du monde, seul ou en famille,avec un ami, puisque deux sanzas sont disposées sur le module. Avez-vous manquéce module comme bon nombre de visiteurs?

Affichede l'enquête

Crédits :  A.D

Une enquête menée entreoctobre et décembre 2013 par le service culturel du Musée a permis une évaluationsommative des dispositifs pour rendre compte de la visibilité desmodules et des dysfonctionnements inhérents à leur utilisation(administration de questionnaires et observation « postée »). Les visiteurs sesont prêtés au jeu de questions-réponses, heureux de partager leur expériencede visite. Ainsi pour le module de la sanza, certains visiteurs passent à cotéde ce module en raison de son isolement le long d'un mur. Ceux-ci ont étéforces de propositions pour améliorer sa visibilité.

Les actions de la Cité de la musiqueen matière d'accessibilité ne se limitent pas à ce parcours. Elle s'efforce derendre accessible l'ensemble de ses activités à tous les publics sans faire dedistinction tant dans sa programmation que dans ses supports de communication.Le statut juridique de la structure, établissement public à caractèreindustriel et commercial (ÉPIC), placé sous tutelle du ministère de la Culture,justifie d'autant plus l'exigence d'une offre irréprochable, adaptée à tous.

À la lumière de l'étude de cesdispositifs et de rencontres de professionnels muséaux, nous retenons ques'adresser aux publics handicapés nécessite de travailler sur l’accessibilité àtous. Les parcours doivent être accessibles pour les personnes handicapéesainsi que leurs accompagnateurs ou pour d’autres publics. S'intéresser àl'accessibilité c'est ainsi trouver le juste équilibre pour que le musée soitune institution ouverte à tous.

Anaïs Dondez

Cité de la musique

Musée de la musique

221 Avenue Jean Jaurès, 75019Paris

Bienvenue au Musée !

#accessibilité #musique