L'Aquarium tropical du Palais de la Porte Dorée, dans le XIIè arrondissement de Paris, vous invite à un voyage au cœur de la biodiversité marine de l'Îlede la Réunion du 8 novembre 2013 au 15 juin 2014. Cet aquarium a unpartenariat de longue date avec l'Île de la Réunion.

Précédemment, il aaccueilli l'exposition Biolave (un projet scientifique). Intitulée« Sous l'océan, la vie secrète d'un volcan »,cette dernière était consacrée à la découverte desnouvelles espèces marines vivant sur les pentes du volcan du Pitonde la Fournaise à l'Île de La Réunion.

En outre, depuis 2010,Sciences Réunion, le Centre de culture scientifique, technique etindustrielle de l'Île de la Réunion(C.C.S.T.I), souhaite mettre envaleur la biodiversité marine de cette île volcanique. Ce travailde vulgarisation a d'abord été mis en place à travers une premièreexposition « Regards sous la mer » présentée surplace. Lors d'une deuxième initiative, Sciences Réunion a souhaitéexposer « Biodiversité marine » à l'Aquariumtropical de Paris. D'envergure nationale, cette exposition a faitescale à Marseille, au Palais des Congrès du parc Chanot, dans lecadre du 40e Festival Mondial de l'Image Sous-marine, entre le 31octobre et le 3 novembre 2013, avant de rejoindre Paris. Cetteexposition temporaire, sur panneaux, retrace les différentes actionsréalisées par Sciences Réunion.

Exposer la« Biodiversité marine », pourquoi ?

L'exposition a étéréalisée sous la direction de Pascale Chabanet, chargée derecherche en écologie des récifs coralliens à l’Institut deRecherche pour le Développement à l'Île de la Réunion.

Divisée en cinq grandesparties, l'exposition interpelle le visiteur sur la fragilité denotre monde et plus particulièrement de l'Océan Indien. Tout aulong du parcours, ce C.C.S.T.I souhaite sensibiliser l'individu àla nécessité de protéger ces écosystèmes particuliers occupantune place stratégique dans la préservation de la biodiversitémarine globale. Suivons ce parcours dont nous mettons en évidence ledidactisme et l’engagement.

©Aquarium tropical

La biodiversitémenacée, un constat alarmant

La première partie del'exposition est une introduction qui permet de définir labiodiversité : elle représente la diversité des milieux de vie(zone sableuse, zone rocheuse), des espèces (petites, grandes, decouleur sombre ou éclatante) et des individus d'une même espèce. Aune échelle plus large, les êtres vivants, leur milieu et lesinteractions qui les unissent constituent un écosystème mais cetécosystème est en danger.

Aux définitions s'ajoutent des chiffres qui permettent d'illustrer la menace qui pèsesur la biodiversité. Ils renseignent le visiteur sur le nombred'espèces marines qui disparaissent chaque année : « 27000 espèces animales et végétales seraient, chaque année, amenéesà disparaître, soit 74 espèces par jour ou 3 espèces par heure »selon Edward O. Wilson(1993) et montrent l'état d'urgence de la situation. Avec ceschiffres choquants, l'exposition veut démontrer l'accélération dutaux d'extinction des espèces.

Les écosystèmesde l'Océan Indien, sources de vie


©Sciences Réunion

Pour appuyer son propos, la commissaire de cette exposition dresse un panorama des différentset divers écosystèmes de l'Océan Indien. Prenons pour exemple les mangroves. Ce sont des forêts dont les arbres baignent dans l'eau mais cet écosystème est menacé par les constructions humaines quicherchent à gagner de l'espace sur la mer et les côtes. Pourtant cemilieu marin est essentiel car il procure des ressources forestièreset halieutiques pour les populations vivant sur les côtes mais estaussi un point d'alimentation pour certaines espèces tel que lehéron. Le visiteur peut donc se rendre compte de l'importance deprotéger chaque écosystème du milieu marin.

La vie sous l'Océan

De nombreuses espèces entout genre peuplent le milieu marin. Certaines sont toutefoisinconnues du public tels que le corail choux-fleur, la vieilleananas, le crabe trapèze ou encore la danseuse espagnole. Unaquarium, dans l'exposition, permet au visiteur d'observerdifférentes espèces marines, plus ou moins connues.

Invisible à l'œil numais remplissant l'océan, les œufs et larves de poissons forment leplancton. Ce-dernier est indispensable au repas des plus gros animauxqui rôdent dans l'océan marin tels les baleines et les dauphins.Venez aussi découvrir le plancton végétal qui joue un rôleimportant dans notre quotidien puisqu'il produit près des deux tiersde l'oxygène atmosphérique et qu'il absorbe le C0² dissout dansles eaux océaniques. Sciences Réunion accompagne le visiteur dansla compréhension de cet enjeu crucial.

Les liens du vivant

L'exposition montreensuite les liens entre chaque espèce marine. Toutes les espècesvivantes ont leur place dans cet équilibre fragile des océans etdépendent les unes des autres. Le visiteur peut observer un schémadu réseau alimentaire qui montre toutes les espèces essentielles àce réseau avec l'Homme comme consommateur final. Les espèces sontirremplaçables car si l'un des maillons venait à manquer, lesespèces qui s'en nourrissent disparaîtraient et le réseau enserait perturbé.


©Sciences Réunion

Devenir unécocitoyen ?

Pour terminer cetteexcursion au cœur de la biodiversité, l'exposition met en avant lesnombreuses agressions de la biodiversité marine que fait subirl’homme. Les principales agressions sont liées aux activitéshumaines tels que la surpêche, le rejet de produits polluants et demillions de tonnes de déchets, ou dans le secteur tertiaire, letourisme de masse et les activités nautiques.

L'exposition donne ainsiau visiteur les clés pour comprendre les enjeux de protection de l'environnement et pour agir en lui proposant des méthodes toutessimples comme ne pas jeter des ordures sur la place pour éviter deles retrouver dans l'eau ou comme signer des pétitions contre lapêche illégale qui menace les espèces menacées (le requin ou lethon rouge).

Si vous aussi vous voulezprotéger la biodiversité marine et devenir un écocitoyen,n'hésitez pas à aller voir cette exposition pour avoir des pistesde réflexion et agir contre les menaces qui pèsent sur cetenvironnement envoutant et magnifique mais si fragile !

Ludivine Perard

Site de l'exposition

Pour les curieux,un ouvrage sur les différentes actions de Sciences Réunion a étéédité :

« Île de LaRéunion – Biodiversité marine », Éditions Orphie,2013, 112 pages.

#Biodiversité#OcéanIndien#Protection

©Aquarium tropical

Informationspratiques 

Ouverture du mardi auvendredi de 10h00 à 17h30 et le week-end de 10h00 à 19h00.

Le tarif est de 5 euroset de 3,50 euros pour le tarif réduit.

Adresse :

Établissement public duPalais de la Porte Dorée – Aquarium tropical

293 avenue Daumesnil

75012 Parisienne

Téléphone :01.53.59.58.60.