C'est presque enfoncer une porte ouverte que de rappeler l'opportunité en terme de renouvellement que représente aujourd'hui pour les musées et établissements culturels l'essor des NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication). D’abord essentiellement tournés vers la communication, ces outils multimédia deviennent de plus en plus un enjeu de la médiation comme le montre le développement croissant dans les institutions des visioguides et des tables tactiles. Comment alors concevoir l’usage des NTIC dans un parcours Muséographique et les adapter aux besoins des publics ? Muséo est une proposition d’alliance entre médiation culturelle et nouvelles technologies.

Muséo ? Kesako ?                                                                        

© Signes de Sens

Conçu par l'association « Signes de sens » qui œuvre pour l'accès à la culture et aux savoirs pour les personnes sourdes, Muséo est un dispositif de médiation multimédia destiné aux enfants de 8 à 12 ans. Il s’appuie sur la force iconique de la langue des signes françaises (LSF) mais est accessible à tous grâce à des sous-titres et une voix off. Présenté dans le cadre des appels à projet « services numériques culturels innovants » du ministère de la culture et de la communication (culture labs), Muséo a été appliqué en décembre 2010 au    musée du Quai Branly.

Il s’articule en deux phases : une visite interactive des collections à l’aide d’un Ipad et des ateliers multimédia de 15 à 20 minutes. Sur l’écran des tablettes Ipad, un comédien sourd utilisant la LSF interprète un « ethnologue » et invite les enfants à découvrir, à travers des vidéos explicatives et des quizz, les populations des quatre continents. Dans les trois ateliers (« matières », « paysages » et « vidéo ») la technologie multitouch1 est privilégiée. Les enfants réinvestissent ce qu’ils ont découvert en recréant par exemple un paysage, en déplaçant sur un écran des personnages, des éléments... Lors de l’atelier « vidéo», les enfants fabriquent un objet grâce à un logiciel de commande à distance et se voient eux-mêmes en direct «incrustés» dans le film. Enfin, il est proposé à ce jeune public de créer de nouveaux signes LSF enregistrés avec une webcam. 

Du bon usage de la technologie

L’intérêt de la démarche de Muséo est d’envisager l’emploi des outils multimédia sous l’angle de l’accessibilité. Il s'agit d'accéder à la culture grâce à une pédagogie entièrement visuelle, comme le rappelle "Signes de sens" dans ses objectifs. L'emploi de supports multitouch permet à l'utilisateur une forte interaction avec les contenus, une immersion. Les concepteurs militent pour une prise en compte du « handicap » comme source de réflexion et d'innovation et non un frein. L'accessibilité est d'ailleurs ici l'accessibilité à tous, halte à la ghettoïsation des pratiques ! La considération des besoins des publics sourds est un point de départ à de nouveaux usages amenés à se diffuser. Il est véritablement porteur et stimulant d'envisager les NTIC comme vecteurs de nouvelles pratiques culturelles et sociales avec leurs spécificités propres. L'écueil est trop souvent pour les musées celui de la transposition d'anciens médias aux nouveaux. Un cartel numérique est-ce vraiment pertinent ? Utiliser un Ipad pour utiliser un Ipad ne semble pas suffisant. « Signes de sens » propose de replacer le public au cœur de la médiation en saisissant et développant les opportunités des NTIC et notamment celle de l'interactivité et de la complémentarité entre différents types de supports. Le Web 2.02 n'est d'ailleurs pas oublié de Muséo et de ses créateurs qui ont d'ailleurs mis au point un réseau social en LSF « elix ».

© Signes de sens

Le dispositif Muséo est un échelon précieux dans la réflexion actuelle sur la place des nouvelles technologies dans les musées comme outils et même créateurs de médiation. Comment articuler contenu et supports dans un contexte multitouch ? Le risque étant pour certains établissements de noyer le message dans un tout-ludique tactile où la technologie ne vaudrait que pour elle-même.

Le concept élaboré par "Signes de sens" vaut pour son intention de pérennité, d'évolution et de transmission. Il doit être conçu en complète collaboration avec le musée auquel il apporte son expérience technique et sa connaissance des publics. Il propose de penser l'accessibilité -via les NTIC- en amont des projets et non de l'ajouter a posteriori. Muséo est à n'en point douter une étape importante dans le cadre des enjeux de modalités de transmission et de médiation aujourd'hui, c'est en tout cas un projet des plus stimulant et enthousiasmant, à faire connaître de toute urgence !

Noémie Boudet

1 Le multitouch ou multipoints est une technologie d'interaction humain/ordinateur qui permet à un utilisateur de contrôler un logiciel grâce à une surface tactile., par le seul contact des doigts.

2 On désigne par « Web 2.0 » l'évolution des pratiques internet vers la création et surtout le partage de contenus par et entre internautes notamment par le biais de réseaux sociaux.