Bienvenue à tous sur l’île de la Réunion. Je vous invite à découvrir le musée des beaux-arts de ce département : le Musée Léon Dierx, du nom d’un peintre et poète réunionnais, qui a ouvert ses portes en 1912. Cette institution culturelle prend place dans l’ancien évêché de Saint-Denis, chef-lieu de la Réunion, au sein de l’emblématique rue de Paris.

L’entrée du Musée Léon Dierx, © LK

Bienvenue à tous sur l’île de la Réunion. Je vous invite à découvrir le musée des beaux-arts de ce département : le Musée Léon Dierx, du nom d’un peintre et poète réunionnais, qui a ouvert ses portes en 1912. Cette institution culturelle prend place dans l’ancien évêché de Saint-Denis, chef-lieu de la Réunion, au sein de l’emblématique rue de Paris.

Sa collection permanente abordeles courants propres au 19ème siècle. Le parcours y estchronologique (le romantisme, l’école de Barbizon, l’impressionnisme etc) etthématique (le nu, les marines, le paysage urbain etc). Ces peintures relèventde  deux genres principaux, les portraitset les paysages. Les collections du musée, hors réserves, sont actuellementdotées également de sculptures et d’estampes. Les collectionneurs et marchandsd’arts, pour la majorité réunionnais, qui ont enrichi le musée, ayant beaucoupvoyagé, les paysages et les portraits proviennent de divers pays. Vous pouvezdécouvrir des œuvres de Cézanne, Chagall, Picasso, Gauguin, Valtat, Redon…

 

Une salle de la collection permanente du Musée Léon Dierx, © LK

L’espace du musée mesure environ700 m2. Ce musée de petite taille entraîne un confort de visite et l’intimitéd’une maison. Il est appréciable de s’y promener. Le musée est entouréd’un jardin très agréable, foisonnant de plantes locales. Le Musée Léon Dierxpropose chaque année environ trois grandes expositions temporaires et deuxpetites. Les expositions ont toujours un lien avec l’art d’aujourd’hui. Ledirecteur et conservateur du musée souhaite, en effet, mettre en avant lacréation artistique réunionnaise et au-delà de l’Océan indien. Le musée appuiele propos d’une création actuelle en lien avec la société.

Le jeudi 2 juillet,nous avons accueilli plus de 500 visiteurs à l’occasion du vernissage de lanouvelle exposition : L'Envers de l'île. Cette exposition tissedes liens entre l’art contemporain réunionnais et les archives anciennes, entrecollections publiques et privées, entre artistes formés aux beaux-arts etautodidactes. Elle présente des œuvres qui ont été réalisées sur l’île de laRéunion, à des périodes très différentes. L’exposition est dédiée à tous, aux personnes qui connaissent l’île enprofondeur, aux personnes qui rêvent de la découvrir. Elle se prête à provoquerun dialogue entre les visiteurs sur leur perception de l’île. La pluralité desœuvres est vouée à intéresser chacun, entre photographies, peintures, dessins,sculptures, installations…

 

L’entrée de l’exposition, avant l’arrivée de visiteurs © LK  

    

Durant le vernissage, © LK 

  

   

La scénographie del’exposition nous emmène à la découverte et à l’ouverture dans cette île auxmultiples facettes. L’exposition se compose de différentes salles, toutesouvertes. La visite peut s’effectuer avec calme et légèreté. Nous pouvonsressentir une grande liberté en arpentant les espaces.

Des salles ouvertes, unsens de visite libre ©LK

Au fur et à mesure nousen découvrons davantage sur l’île depuis l’extérieur jusqu’à l’intérieur, pourarriver en son cœur. L’exposition nous dévoile d’abord le territoire et lareprésentation que nous pouvons nous faire de la Réunion : photographies duPiton de la fournaise et côtes terrestres, installation entre nuages etmontagnes, cartes et dessins représentant le territoire de l’île de la Réunionetc.

 La Réunion, entre ciel et terre : unterritoire aux représentations communes ©LK

Notre cheminement nousentraîne plus près, à proximité de l’homme réunionnais, entre identités etpratiques culturelles plurielles. La population réunionnaise étantcomposée de personnes provenant de Madagascar, d’Inde, de Mayotte, des Comores,de France, d’Afrique et de nombreux lieux du globe. Cette richesse entraîne despratiques culinaires, religieuses, culturelles d’une grande ouverture. Cetteexposition, forte de sens, rassemble le public local autour d’un territoire.Elle reflète des fondements de cette société. Elle réunit chaque individuautour d’un patrimoine commun.

Une terre aux multiples pratiques ©LK

Une terre aux multiples pratiques ©LK

 Une population diversifiée et tolérante ©LK

Le travail de l’artisteStéphanie Hoareau m’a particulièrement marquée. Première œuvre : une femmeâgée en résine. Certains la frôlent, d’autres l’observent. Cette femme nommée Jacqueline est une sans domicile fixe dela Réunion. Elle est assise sur un banc, dans l’attente de quelque chose quenous ignorons. Puis dans une autre salle nous découvrons Jack le fou. « Qui est-il ?» demandais-je ? On meraconte alors des légendes sur cet homme nomade qui se déplace de villes envilles, cette figure emblématique que tous les Réunionnais connaissent.L’artiste souhaite honorer ces personnes considérées comme hors normes. Leurprésence dans un espace muséal leur redonne une identité, une place dans lasociété. A travers plusieurs techniques, elle dresse les portraits desmarginalisés.

Jacqueline,Sculptureen résine et bois, 2014

      

Je laisse les derniers mots à Stéphanie Hoareau :

« Chacun a croisé au détour d’une rue, d’uneplace, ou d’un bâtiment, un personnage énigmatique, toujours présent, qui sefond dans le décor.

Chacuna entendu des histoires extraordinaires sur ces personnes qui font partie desrécits folkloriques et de l’imaginaire commun des villes et des quartiers.Chacun les ignore, les observe, les craint, ou leur apporte soutien etbienveillance par compassion ou encore par empathie.

Maispersonne ne peut les sortir de leur torpeur car personne ne peut les priver dece qu’ils ont de plus cher : leur liberté ». 

                

                                                                                                                                         Lilia Khadri

En savoir plus :

http://www.cg974.fr/culture/index.php/L%C3%A9on-Dierx/pr%C3%A9sentation-dierx/musee-leon-dierx.html

                                                                           # Beaux-arts

# Identité

# La Réunion