Le week-end du 19, 20, 21 octobre 2012 a eu lieu la seconde édition de Museomix, au musée Gallo-Romain de Lyon-Fourvière. Nous avons eu lachance, dans le cadre de notre projet de master, de participer à cetteexpérience innovante.


©Quentin Chevrier

Pendant trois jours Museomix a investi leslieux, sélectionnés par les organisateurs suite à sa candidature. Cet évènementinvite des professionnels et amateurs du monde culturel, artistique ettechnologique à repenser le musée et les méthodes de médiations par le biaisdes nouvelles technologies. A chaque équipe de projet de concevoir unprototype. Cette édition a été améliorée sur plusieurs points : une participationactive en ligne des internautes et une semaine de présentation des créations aupublic suivant le dimanche d’ouverture.

Dès leur arrivée,les museomixeurs ont suivi une visite guidée afin de découvrir les différentsespaces de remixage. Chacune des dix équipes s’est formée autour d’un thème,constituée au minimum: deux créatifs, un community manager, un développeur, unepersonne chargée du contenu et un médiateur.

Agathe Gadenne s’est impliquée dans l’équipe qui remixait l’espace du commerceméditerranéen. Après la définition du projet en groupe, la recherche du contenuet du discours, elle s’est appliquée à la conception de scénographie, dugraphisme et au suivi web (réalisation du site et participation en ligne).

« En intégrant une équipe, j’ai découvert intensément le concept Museomix. J’ai adoré rencontrer ettravailler avec des personnes de tous horizons. Ma seule déception est due auxproblèmes techniques qui ne nous ont pas permis de finaliser le prototype. »

Elisa Bellancourt a participé au développement de la médiation à travers laconception de la trame et du parcours des visites. Elle a collaboré àl’écriture de l’introduction de l’évènement et à la mise en place desinstallations de médiation. Elle a également créé un outil de médiation répondantau nom de Cléo 3000, un robot venu de 3012 expliquant la volonté de Museomix.

«J’ai eu la chance de travailler avec des professionnels créatifs et motivants.Ce qui m’a amusé c’est d’enregistrer l’introduction et le discours de Cléo, etde savoir que ma voix résonne encore dans les lieux. »


©Quentin Chevrier

Camille Françoise s’est associée au pôle médiation en réalisant des visites guidées etune partie de la signalétique du musée. Ses missions ont surtout été d’ordreorganisationnelle en participant à l’écriture de l’introduction de l’évènement,à l’installation des outils de médiation et à la diffusion de la communication (badges invités, invitations pour l’ouverture, dossiers de presse).

«C’était une superbe expérience ! Quoi de plus agréable que de voir le muséerevivre ? Je suis très heureuse d’avoir pu y participer et y être utile. J’airencontré des gens très imaginatifs et sympathiques. Malheureusement c’étaittrop court ! »

Margaux Geib a, quant à elle, travaillé dans les pôles Tech-shop et Fab-lab, dédiés auxprêts du matériel technologique et au graphisme. Elle a aidé à la conception duprogramme visiteur et du plan des installations dans le musée.

« Ca a été pour moi une expérience unique qui m’a permis de me réaliser et dem’inscrire au sein d’une équipe d’organisation. Je résumerai ces trois jours enquelques mots : partage, générosité, envie. »

Au terme decette aventure originale, nous nous sommes enrichies. Notre envie de créer unmusée vivant est encore plus forte, tout comme notre volonté de nous investirdans la réalisation de notre projet de master.

Agathe Gadenne, Camille Françoise, Elisa Bellancourt, Margaux Geib

Pour plus d’informations :Museomix - Site officiel

Photos de Museomix - Toutes les éditions

Vidéos des 3 jours :Jour 1Jour 2Jour 3