Savez-vous qu’avoir une mémoire de poisson rouge est en réalité loin d’êtreoffensant ? C’est ce que l’exposition Mémoire(s) tend à démontrer.


©C. Cardot

Savez-vous qu’avoir une mémoire de poisson rouge est en réalité loin d’êtreoffensant ? C’est ce que l’exposition Mémoire(s) tend à démontrer. En effet, la mémoire du cyprin doré ne se limite pas à la durée d’un tour de bocal, bien au contraire, il la conserve pendant plusieurs années !

Pour aborder une thématique si dense, l’exposition explore plusieurs types demémoires, au sein desquelles le visiteur peut découvrir de multiples expérimentations et jeux testant sa propre capacité à mémoriser les multiples facettesde sa mémoire.

La mémoire est un domaine scientifique complexe et en permanente évolution, et c’est à cette thématique passionnante que le Palais de l’Univers et des Sciences a voulu dédier ses 300m2 d’exposition temporaire. Réalisée  par une association de création artistique professionnelle, Art’M,  elle a bénéficié de l’attention de multiples chercheurs travaillant dans différents domaines de la mémoire, rattachés aux grands organismes scientifiques nationaux (Universités, INSERM, CNRS, CEA).  

 L’exposition débute avec la « ronde des mémoires », qui reprend les différentes typologies de la mémoire humaine : mémoire procédurale, perceptive, de travail, épisodique, et sémantique.  Voussouvenez-vous du nom des trois laboratoires de recherche citésprécédemment ? Et bien, la mémoire à court terme, c’est exactementça ! Ce qui se nomme « l’empan mnésique » limite la mémorisationdes informations récentes à sept items. 

Ex :lumière – cimaise – parcours – discours - expôt – régie – réserves – muséographe – médiation – œuvre –conservation – art – visiteur – public – multimédia – accessibilité

Observezles mots pendant 20 secondes, fermez les yeux. Combien en avez-vous mémorisés ?

·       Avez-vous encoreoublié le code confidentiel de votre carte bancaire ? Rassurez-vous, c’estnormal ! Chaque jour, l’automatisme de notre cerveau se déleste desinformations inutiles, « parasites » ou purement encombrantes. Dûs àdes états de stress ou de fatigue, ces oublis sont communs à l’êtrehumain.  Pour contrer ces manques, lefameux moyen « mnémotechnique » est là pour vous aider. 

Ex :« Mais où est donc Ornicar ? »

Voussouvenez-vous  à quoi fait référencecette interrogation ?


© P. Wittmann

·        Vous ne le saviez peut-être pas, mais au cœur de votre cerveau se cache une forêt de neurones (joli,n’est-ce-pas ?). De la même manière qu’on entretient ses muscles, le cerveau a aussi besoin d’un peu d’exercice, et n’aime pas la routine. Afin de densifier cet organe si précieux, sachez qu’il existe de nombreux entrainements à appliquer au quotidien : 

     - Se brossez les dents avec la main gauche si vous êtes droitier, ou inversement

       -  S’habillez les yeux fermés

       - Choisir un parcours différent pour vos trajets quotidiens

          La mémoire n’est pas un attribut spécifique à l’humain, elle se retrouve dans tout le vivant. Cen’est pas parce que l’Homme est doté de réflexion qu’il dispose d’une mémoireplus développée que l’animal, et parfois c’est même le contraire. La« mémoire d’éléphant » le prouve bien : au même titre que les dauphins et les singes, ce mammifère qui parcourt de grandes étendues afin de se nourrir doit développer sa mémoire visuelle. Aussi, il reconnaitra votrevisage si vous le recroisez dix ans plus tard dans la savane...

Pouvez-vousvous remémorer  approximativement ce quevous faisiez il y a dix ans ?

·        Avecquel outil informatique lisez-vous actuellement cet article ? Et bien,sachez que loin d’être volatiles, les informations numériques se cachent derrière de multiples serveurs et disques durs. Ces outils ont aujourd’huitendance à prolonger, et parfois même à se substituer à notre mémoire sémantique, celle qui enregistre les connaissances encyclopédiques. Au risque de diminuer notre gymnastique cérébrale. Voyons plutôt :


© C. Cardot

Pouvez-vous citer (sans utiliser d’outils technologiques):

        -       Le numérode téléphone de vos parents ?

       -       Ladate d’anniversaire de votre grand-mère ?

       -       Ladate du sacre de Napoléon 1er

RÉSULTATS

3 oubliset + : vous faites quoi dimanche prochain ?

2 oublis :pas terrible, il falloir y remédier !

1 oubli :votre bonne mémoire ne vous dispense pas de venir voir l’exposition !

Aucun trou de mémoire : bravo, mais vous devriez quand même aller y faire un tour…

L’exposition est visible au Palais de l’Univers et des Sciences de Cappelle-la-Grande(Dunkerque), jusque décembre 2014. 

En direct du PLUS, Capucine Cardot & Pauline Wittmann#PLUS

#Mémoire

#Art’M

Pour aller PLUS loin :

 le site du PLUS 

Le communiqué de presse de l'exposition