Revenir à l'esprit de l'action culturelle

Revenir à l’idée d’action culturelle, c’est s’ouvrir aux publics sans tomber dans les lois du consumérisme, c’est développer un projet culturel qui s’appuie sur les attentes profondes, celles qu’il convient de révéler, de faire advenir, et non de contenter en répondant à une pseudo-demande.

Fondé en 2011 par Serge Chaumier, après vingt ans d’expériences acquises dans les musées comme professionnel, puis comme formateur et responsable de formation à l’université, le Master Expographie Muséographie répond aux enjeux du secteur par la mise en œuvre d'une approche pédagogique originale.

Il s’agit de former par l’expérimentation, par l’expérience acquise au travers de la mise en œuvre de projets en grandeur réelle. Tous les projets de muséologie sont issus de vraies commandes émanant d’institutions, d’entreprises ou de collectivités. Plutôt que des cours, le Master MEM propose des ateliers, des workshops, des réponses à des commandes et va chercher les savoir-faire nécessaires en fonction des besoins rencontrés pour les réalisations.

Depuis une trentaine d’années, le secteur culturel est en crise de sens. Il est urgent de s’interroger et de former des professionnels de la muséographie et de l'expographie responsables, porteurs du militantisme qui convient pour une action culturelle investie et féconde. Prendre en compte les mutations économiques, environnementales, mais aussi culturelles qui agitent notre monde, pour penser et développer les lieux dont nous avons besoin, dont nous aurons de plus en plus besoin à l’avenir, est le cap que nous nous proposons de suivre. Tout est à inventer, ou presque. C’est à nous, professionnels de demain, de l’imaginer. 

Il ne s’agit pas de préserver le passé, mais de réaliser nos espérances

Theodor W. Adorno

16

étudiant.e.s par promotion

90

diplômé.e.s

200

lieux de stages partenaires

35

intervenants professionnels

230

professionnels rencontrés sur 5 ans

36

projets réalisés

34

vidéos réalisées

350

articles publiés dans le magazine

12

colloques organisés

La philosophie du Master Expographie Muséographie met l’étudiant au centre de l’apprentissage afin qu’il devienne acteur de sa formation et qu’il s’implique dans les différents champs du terrain professionnel.

Afin de conduire des projets, des commandes, des implications dans le monde professionnel, les promotions en master 1 comme en master 2 sont limitées à une quinzaine de personnes, gage de qualité dans la relation et l’encadrement durant les deux années de master.

Le master met en pratique la pédagogie inversée, en plaçant le futur professionnel en situation de… professionnel ! Ainsi après le master 1, l’étudiant devient salarié, il est recruté comme apprenti dans une entreprise (musée, agence, collectivité, entreprise…), durant une année, afin de conduire une mission spécifique.

Une formation MASTER PRO doit être pleinement inscrite dans le milieu professionnel pour être en prise directe avec les problématiques débattues, pour cette raison l’équipe pédagogique est composée essentiellement de professionnels, reconnus dans leur domaine d’expertise, et de quelques universitaires disposant d’une reconnaissance dans le milieu.

La formation MEM est développée en partenariat avec les réseaux de professionnels, locaux, nationaux et internationaux, et se déroule dans les sites (musées, centres d’interprétation, institutions culturelles au sens large, associations).

Les commandes, les contrats d’études, les missions confiées par les institutions ou les collectivités territoriales placent les étudiants en situation de responsabilité professionnelle.

Les stages participent pleinement du dispositif de l’alternance, ainsi que le suivi en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.