De nombreuses sorties sur le terrain permettent la rencontre des professionnels qui nous accueillent sur site. Cette ouverture sur le territoire est renforcée par des partenariats aussi bien au niveau national qu’à l’international.

La formation est en relation avec les grandes institutions nationales : Musée du Louvre, Universciences (Cité des Sciences et Palais de la Découverte), Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, Musée du Quai Branly, Musées de la ville de Paris, Musée des Confluences, MUCEM à Marseille, Pompidou Metz…

Les offres de la proche Belgique permettent de profiter par exemple du MAC’s Grand Hornu pour l’art contemporain, du PASS pour les sciences, du musée de la photographie de Charleroi et de la diversité des lieux de toutes les villes environnantes.

Par des accords, des partenariats, des actions ponctuelles ou grâce à des relations constantes, le MEM est en lien avec d’autres formations et d’autres institutions, notamment au Québec, en Suisse, en Belgique, en Italie, au Portugal, au Brésil, en Espagne…

En résumé : le Master MEM c’est un travail au sein de l’EuroRégion pour une approche internationale de la muséologie.

Le master MEM développe en effet ses projets et réflexions  sur les trois dimensions, locale, nationale et internationale.

Les articles publiés sur le blog L’Art de muser des étudiants attestent de visites d’exposition sur l’ensemble des régions de France, et bien au-delà (Allemagne, Italie, Canada, Belgique, Suisse, etc.).

L’ouverture sur l’international se mesure par la mobilité de nos étudiants (stages au Canada, en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Guyane, aux Pays-Bas, etc.) et par l’accueil de professeurs invités (de Belgique, du Canada, d’Italie, du Brésil…).

Retour