Découvrir le Master au gré d'un parcours féministe

Le master est engagé : au travers de multiples actions il soutient une démarche féministe. 

Parce que le monde de la culture est largement féminisé par ses professions, et notamment le monde des musées ; parce que la majorité des étudiants sont des étudiantes ; parce que faire de l'action culturelle, c'est œuvrer à l'émancipation des individus et par conséquent s'engager pour l'égalité. 

On pourra bien sur lire des articles sur le Magazine de L'Art de muser, en entrant les mots clés pour rechercher les articles concernés. Comme : http://formation-exposition-musee.fr/l-art-de-muser/2178-education-sexuelle-et-musees-compatibles

 

Quelques exemples :

Des noms de promo...

Puisque le master accueille globalement un public féminin, nous avons choisi de donner chaque année en nom de promotion, le nom d'une femme, qui mérite d'être davantage connue et célébrée. Découvrez les promotions en consultant cette page
 

Des projets tuteurés sont proposés à partir de thématiques féministes. Ainsi :

- Industrie l l e s : des métiers industriels au féminin. A consulter.


- L’Odyssée des femmes : L’exposition présente une myriade de femmes antiques et leurs histoires que se réapproprient les auteur·ice·s, les lecteur.ice.s et visiteur.euse.s… A consulter.


- Un musée à soi : La proposition d’un nouveau dispositif dans le Musée du Folklore et des Imaginaires (MUFIM) à Tournai découle de ce contexte, et s’ancre dans l’énergie de la 4ème vague féministe. A consulter.

 

Des MEM'Works, c'est-à-dire des projets de fin d'étude conduits individuellement sont présentés lors du Festival des expositions. Ils traitent des sujets suivants :

- Murs/Mures. Prison pour femmes. A consulter

- Witches. Figures contemporaines de sorcières. A consulter

 - Monstrueuses. Serial-Killeuses. A consulter.

- Vulvorama. Dans nos culottes. A consulter.

- Au-delà des règles. A consulter

 - Life in Plastic. La cosmétique. A consulter.